Cas pratique corrigé droit du travail 4 : le préavis

Enoncé du cas pratique

         Monsieur ATANGANA a présenté le concours d’entrée à l’ENAM (Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature) de Yaoundé avant d’être engagé à l’essai au poste d’Assistant RH pour une période de 03 mois. Après 02 mois de travail, il décide de démissionner de son poste de travail suite à son admission au concours de L’ENAM.
             Monsieur ATANGANA doit t-il effectuer le préavis ou payer l’indemnité compensatrice de préavis à son employeur ?

Solution du cas pratique

    Conformément aux dispositions de l’article 43 du code du travail, les contrats d’engagement à l’essai peuvent sauf convention contraire être résilié sans préavis et sans que l’une ou l’autre partie puisse prétendre à l’indemnité de préavis.
       Dans le cas d’espèce, le contrat de travail de monsieur ATANGANA est bien un contrat d’engagement à l’essai.
         Par conséquent monsieur  ATANGANA  n’est pas obligé d’effectuer le préavis, ni de verser à son employeur une indemnité compensatrice de préavis suite à sa démission soudaine.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *